Vous devez activer JavaScript pour vous connecter.
Veuillez vérifier les paramètres de votre navigateur.

Accueil / Promotions /

Check-raise au flop au poker No Limit Hold'em

Il est question de check-raise quand un joueur check au flop, qu'un autre joueur mise et que le premier joueur le relance. C'est une manière de jouer très efficace - que ce soit pour bluffer ou jouer une grosse main - mais étrangement, certains casinos de Las Vegas ont interdit le check-raise sous prétexte d'être un exemple de mauvaise étiquette ! La bonne nouvelle c'est que le check-raise est assurément autorisé au poker No Limit Hold'em en ligne, sur PokerStars. Et voici comment s'en servir à bon escient...

La plupart du temps, vous avez recours au check-raise parce que vous avez une grosse main et que vous souhaitez faire gonfler le pot. L'exemple parfait, c'est quand vous touchez un brelan floppé. Admettons que vous ayez   en grosse blind. L'un de vos adversaires en début de parole mise et vous suivez. Le flop dévoile   . En ayant touché un brelan, il est tout à fait envisageable de miser directement. Mais généralement, ce type de flop se prêtera encore mieux à un check-raise. Comme votre adversaire a misé pré-flop, il y a de grandes chances qu'il ait touché une paire de Rois ou de Dames sur ce flop et qu'il misera si vous checkez. Si votre adversaire mise, il vaut mieux éviter le « slow play » sur un tel flop. Vous pourriez vous retrouver confronté à de nombreux tirages - comme les carreaux ou un tirage quinte si votre adversaire a As-10 - mais plus important encore, il est très probable que notre adversaire possède une main puissante, il est donc important d'essayer de remporter un maximum de jetons ! Effectuer un check-raise est le meilleur moyen d'y parvenir. 

En outre, si vous avez joué de manière agressive jusqu'alors, il se pourrait que votre adversaire n'accorde pas beaucoup de crédit à votre check-raise. Sur un flop tel que celui-ci, il pourrait vous voir sur un tirage et vous suivre sans hésitation avec des mains relativement faibles. Si vous avez une image adaptée à cette situation, faire un check-raise contre un adversaire curieux pourrait vous rapporter beaucoup. 

Toutefois, il y a des cas où le slow-play sera la meilleure option quand vous floppez une main énorme. Le plus souvent, c'est quand vous pensez que le flop n'a rien apporté à votre adversaire et qu'un check-raise n'aurait pour effet que de le faire passer. Prenons cette même main , mais changeons le flop pour voir quand il ne faut pas faire de check-raise. Cette fois, le flop est   . En théorie, un joueur qui relance en début de parole devrait avoir de grosses cartes, telles que A-K ou K-J, qui passeraient complètement à côté de ce flop. Si vous faites un check-raise, il passera. Dans ce genre de situation, il vaut mieux slow-play en checkant puis en suivant une mise dans l'espoir que la turn générera de l'action. 

Les mêmes principes s'appliquent quand vous bluffez avec un check-raise, mais cette fois dans le sens inverse. À ce moment-là, vous devriez attaquer les flops qui selon vous n'ont rien apporté à votre adversaire, et non ceux où vous pensez qu'ils ont touché ! Avec ce même flop   , c'est le moment idéal pour user du check-raise en bluff. Nous avons déjà conclu qu'il y avait de grandes chances que votre adversaire soit passé à côté du flop. C'est donc le moment idéal pour bluffer, même si vous n'avez qu'une main faible telle que Q-J. 

Dans l'idéal, vous aurez toujours une chance de faire la meilleure main en ayant fait un check-raise en bluff. C'est juste au cas où votre adversaire a en fait touché quelque chose au flop, ou qu'il fasse partie de ce type de joueurs qui n'aiment pas passer. Par exemple, un check-raise avec Q-J sur un Flop 10-8-2 est une bonne idée, car vous avez plusieurs options s'offrant à vous pour gagner la main, même si vous êtes suivi. Un 9 pourrait tomber à la turn et vous donner une quinte max, une Dame ou un Valet vous donner la top paire. Bluffer avec Q-J dans une telle situation est bien plus simple que de choisir de le faire avec une main telle que 6-5 avec laquelle vous êtes sûr de perdre si vous êtes suivi. 

Essayez d'ajouter une dose de check-raise à votre jeu au poker en ligne, que ce soit pour valoriser vos mains ou pour bluffer. Soyez attentifs à vos adversaires et ajustez votre stratégie de poker en conséquence. Face à des joueurs qui suivent trop souvent, vous ne devriez avoir recours au check-raise qu'avec des grosses mains et ne pas bluffer du tout. À l'inverse, face à un joueur qui passerait trop souvent, vous devriez slow-play avec de grosses mains et tenter de bluffer avec un check-raise dès que vous en avez l'occasion. 

Créez votre compte PokerStars GRATUIT dès maintenant et rejoignez notre école pour bénéficier de conseils stratégiques qui vous permettront de gagner. Si vous êtes déjà membre de l'école, pourquoi ne pas effectuer un dépôt et essayer cette stratégie aux tables ?


Assurez-vous d'utiliser le code marketing « INTELLIPOKER » lors de la création de votre compte pour profiter de notre « Bonus de Bienvenue ». Veuillez noter que le code bonus ne peut être saisi que lors de l'inscription via le logiciel pour ordinateur.
 
In order to comment, you must login or register
Répondre au quiz
Nouveau ici ? Effectuez notre évaluation de poker pour démarrer votre formation.
déjà membre ? inscrivez-vous ici
Vous devez activer JavaScript pour vous connecter.
Veuillez vérifier les paramètres de votre navigateur.
Apprendre Des fondamentaux aux stratégies d'expert
Entraînez-vous Améliorez vos compétences grâce à nos entraîneurs
Gagnez ! Imposez-vous en vainqueur
/Commencer à jouer maintenant/
Plus