Vous devez activer JavaScript pour vous connecter.
Veuillez vérifier les paramètres de votre navigateur.

Accueil / Promotions /

Conseils de survie dans un tournoi avec beaucoup de joueurs

Conseils de survie dans un tournoi avec beaucoup de joueurs

Le Sunday Storm est un animal capricieux. Avec un des plus grands fields hebdomadaires dans le monde des tournois, tous les types de joueurs s'y côtoient, ce qui le rend très intéressant. Si vous participez au Storm pour la première fois (ou que vous y avez déjà participé sans rencontrer le succès escompté), voici quelques conseils qui pourraient vous aider à l'appréhender :


1. Attention à ne pas surjouer vos mains trop tôt dans le tournoi ! .
 La structure du Sunday Storm est assez « deep » au début, ce qui signifie que vous devez faire attention à ne pas attaquer trop fort et trop tôt avec des mains de force moyenne. Vous devez même être capable de jeter pré-flop des mains fortes avec lesquelles vous feriez tapis un peu plus tard dans le tournoi.

Une structure deep signifie également que pendant la première heure, les mains telles que les connecteurs assortis et les petites paires servies, qui peuvent toucher d'énormes flops, sont de bonnes mains à jouer car elles vous permettent de gagner beaucoup si vous trouvez un flop vraiment favorable. .

2. Jouez sans peur à la bulle.
Pour une grande partie des joueurs, le gain minimum sera déjà important, particulièrement pour ceux qui se sont qualifiés au tournoi via un satellite à petit buy-in ou en FPP. C'est pour cette raison que beaucoup de joueurs plus expérimentés augmentent leur niveau d'agression à l'approche de la bulle afin de récolter des jetons facilement.

Rentrer dans l'argent, c'est bien, mais les plus belles dotations sont à gagner en table finale. Donc n'ayez pas peur de jouer et de prendre quelques risques, même si cela peut signifier une élimination avant l'argent.

 3. C'est un marathon, pas un sprint ! 
 C'est un long tournoi, qui dure souvent plus de 10 heures. Ne devenez pas téméraire ou ne vous découragez pas simplement car votre tapis a fondu ou que vous avez perdu un gros pot. La plupart des joueurs qui gagnent un tournoi qui dure aussi longtemps sont très souvent short stack à un moment du tournoi. Quand j'ai gagné l'EPT Copenhague, une main a très mal tourné à 40 joueurs restants, me laissant avec seulement 2 grosses blinds ! Mais avec la bonne combinaison de patience et de chance, j'ai pu revenir dans la moyenne et terminer avec tous les jetons. N'utilisez pas le fait d'être shortstack comme excuse pour jouer faiblement et perdre votre concentration !  

In order to comment, you must login or register
Répondre au quiz
Nouveau ici ? Effectuez notre évaluation de poker pour démarrer votre formation.
déjà membre ? inscrivez-vous ici
Vous devez activer JavaScript pour vous connecter.
Veuillez vérifier les paramètres de votre navigateur.
Apprendre Des fondamentaux aux stratégies d'expert
Entraînez-vous Améliorez vos compétences grâce à nos entraîneurs
Gagnez ! Imposez-vous en vainqueur
/Commencer à jouer maintenant/
Plus