Vous devez activer JavaScript pour vous connecter.
Veuillez vérifier les paramètres de votre navigateur.

S'engager dans un pot en cash game

Si vous prenez en compte tous les enseignements des leçons précédentes sur le jeu pré-flop, comme l'importance de l'évaluation des mainsde la position à la table et des tapis effectifs, vous aurez une idée des éléments que vous devez considérer avant de vous engager dans un pot.

Mais avant de décider de passer à l'action, vous devez être certain d'avoir enregistré ce que vos adversaires ont décidé de faire pour ajuster votre stratégie en conséquence.

Lors de chaque main, vous devez retenir ce qui se passe. Si, par exemple, un adversaire s'est déjà engagé dans un pot, vous savez qu'il a envie de jouer sa main. Et même si l'information qui vous a été donnée n'est pas forcément exacte, en général, si un joueur relance, il vous annonce qu'il aime sa main et qu'il a envie de faire grossir le pot. S'il a suivi, il cherche à toucher un flop qui correspond à sa main pour pas cher.

Vous devez enregistrer ces informations nouvelles et ajuster la taille de votre mise en fonction.

RELANCER DU BON MONTANT

En cash game, il n'existe pas de montant idéal auquel vous devriez toujours relancer avant le flop, mais il y a quelques règles de base que vous pouvez suivre pour déterminer le bon montant à miser en prenant en compte ce qu'ont fait les joueurs avant vous.
  1. Si vous êtes le premier joueur à entrer dans un pot, vous devriez en général relancer à 3 ou 4  fois la grosse blind. Si vous avez l'impression que vos relances sont payées trop souvent, vous pourriez même relancer un peu plus cher. Cela vous permet de faire grossir le pot avec vos mains très fortes.
  2. Si un joueur a déjà suivi avant vous et vous voulez relancer, vous ajoutez simplement sa mise à votre relance standard. Donc si vous avez l'habitude de relancer à 3 fois la grosse blind et un joueur a suivi avant vous, relancez plutôt à 4 fois la grosse blind. Si deux joueurs ont déjà suivi avant vous, vous devriez relancer à 5 grosses blinds et ainsi de suite.
  3. Si vous voulez sur-relancer un relanceur initial (ce qu'on appelle aussi faire un « 3-bet »), vous devriez relancer à environ trois fois le montant de sa relance initiale.
  4. Vous devriez relancer du même montant quelle que soit la force de votre main. De cette façon, vous ne permettez pas à vos adversaires de déterminer la force de votre main en se basant sur la taille de votre mise.

Jouer en premier

Voici quelques exemples de mains de cash game en Texas Hold'em où vous êtes le premier joueur à entrer dans un coup.
 

Cliquez ici pour voir les exemples en texte
    1. Les blinds sont à 1/2 $, tout le monde a jeté avant vous et vous avez . Vous relancez à 6 $, soit 3 fois la grosse blind. Une relance à 7 $ ou 8 $ serait également correcte.
    2. Les blinds sont à 1/2 $, tout le monde a jeté jusqu'à vous et vous avez en milieu de parole. Vous relancez à 6 $, soit 3 fois la grosse blind.
    3. Au bouton, vous pouvez jouer des mains plus faibles. Encore une fois, si tout le monde avant vous a jeté, vous devriez relancer à environ 3 fois la grosse blind.

Si vous êtes le premier joueur à entrer dans un coup et que vous avez décidé de jouer, vous devriez en général relancer plutôt que limper. De cette façon, vous mettez plus de pression sur vos adversaires et vous faites grossir le pot pour vos mains fortes.
Open Full Lesson
In order to comment, you must login or register
Répondre au quiz
Nouveau ici ? Effectuez notre évaluation de poker pour démarrer votre formation.
déjà membre ? inscrivez-vous ici
Vous devez activer JavaScript pour vous connecter.
Veuillez vérifier les paramètres de votre navigateur.
Apprendre Des fondamentaux aux stratégies d'expert
Entraînez-vous Améliorez vos compétences grâce à nos entraîneurs
Gagnez ! Imposez-vous en vainqueur
/Commencer à jouer maintenant/
Plus