Vous devez activer JavaScript pour vous connecter.
Veuillez vérifier les paramètres de votre navigateur.

Varier son jeu

Comme il l'a été dit au cours de la leçon précédente, vous devenez facile à lire si vous jouez toujours vos mains monstres de la même façon. Il en est de même si vous jouez toujours vos tirages de façon identique. Cela est particulièrement vrai si vous jouez contre des adversaires meilleurs que vous et très observateurs.

Changer votre façon de jouer peut vous aider à masquer la force de votre main et, dans certains cas, vous pouvez jouer exactement de la même façon avec deux mains complètement différentes. De cette manière, vous allez embrouiller votre adversaire et cela vous rendra imprévisible et difficile à jouer.

Dans certaines circonstances, il peut même être profitable de se faire attraper en train de bluffer ou de montrer une main inattendue à l'abattage. Vos adversaires ne sont plus sûrs de rien et peuvent commencer à douter sur votre manière de jouer.

Les prochains exemples vous montrent comment vous pouvez « changer » votre jeu en jouant de la même manière des mains totalement différentes ou en modifiant votre jeu par de légères modifications de la dynamique du jeu.

 
Vous suivez une relance du joueur UTG+2 et un call du joueur en MP2 au bouton avec . Sur le flop , vous touchez un brelan, main très forte. Le relanceur initial mise gros, presque la taille du pot. En général, vous ne voulez pas sous-jouer votre main monstre, vous voulez plutôt faire grossir le pot en misant et en relançant. Mais vous pourriez très bien décider de sous-jouer et de simplement suivre au flop. N'oubliez pas que jouer de cette façon est risqué et que vous pourriez vous trouver face à une décision difficile à prendre si un troisième pique ou une figure venaient à la turn. Par défaut, vous devriez relancer, mais de temps en temps vous pouvez varier votre jeu et simplement suivre. Cela est particulièrement vrai si vous jouez face à un adversaire agressif. La turn dévoile et le joueur en MP2 effectue encore une grosse mise. Maintenant, vous pouvez relancer et il sera difficile pour votre adversaire de passer s'il a aussi une main forte.
 
Vous pouvez aussi varier votre jeu pré-flop. Même action que précédemment : Le joueur en UTG+2 relance, le joueur en MP2 suit et vous avez au bouton. Vous ne devriez pas prendre l'habitude de suivre dans ce cas-là face à une relance, mais étant donné que vous êtes au bouton et qu'un deuxième joueur a déjà suivi, il s'agit d'une bonne opportunité de varier votre sélection de mains pré-flop et de suivre avec une main plus faible que d'habitude. Mais ne faites cela qu'avec des mains qui ont un bon potentiel d'amélioration au flop. Des connecteurs assortis, même à un trou, comme , par exemple. Ne commencez pas à suivre avec des main faibles comme .

Retour à la main : vous décidez de suivre et les blinds passent. Le flop dévoile , votre adversaire mise les 3/4 du pot et vous décidez de suivre avec votre tirage. La turn est le et votre adversaire mise encore. Ici, vous pourriez envisager un semi-bluff. En général, une relance à la turn annonce une main très forte et il sera difficile pour votre adversaire en MP2 de suivre à moins qu'il n'ait aussi une bonne main.

Open Full Lesson
In order to comment, you must login or register
Répondre au quiz
Nouveau ici ? Effectuez notre évaluation de poker pour démarrer votre formation.
déjà membre ? inscrivez-vous ici
Vous devez activer JavaScript pour vous connecter.
Veuillez vérifier les paramètres de votre navigateur.
Apprendre Des fondamentaux aux stratégies d'expert
Entraînez-vous Améliorez vos compétences grâce à nos entraîneurs
Gagnez ! Imposez-vous en vainqueur
/Commencer à jouer maintenant/
Plus